Fondations

Fondations des pylônes

En mars 1956, les travaux de construction du pont commencent avec les fondations des pylônes. 44 mois seront nécessaires à la réalisation de ces fondations par havage.

En raison de la nature marécageuse des sols, la profondeur de fondation du pylône de la rive gauche est de 28 mètres. La fondation est composée d’un grand caisson en béton armé de 34m x 12m comportant 10 alvéoles de 5,20 m x 3,90 m. La fondation d’un poids d’environ 25 000 t est ancrée sur un banc de sable et galets compact.

La fondation du pylône rive droite composée de 2 caissons indépendants de 12m x 12m et comportant chacun 9 alvéoles de 3m de diamètre est descendu dans la craie à 18m de profondeur.

Fondation des massifs d’ancrage

L’ancrage rive gauche est constitué d’un important massif en béton précontraint ayant sensiblement les dimensions de l’Arc de Triomphe, soit une hauteur de 47 mètres. Son poids est de 36000 tonnes.

L’ancrage rive droite est constitué d’éléments en béton précontraint de 30 mètres de profondeur ancrés dans la roche calcaire de la falaise, assurant un effort de traction des câbles de 16000 tonnes.

Fondation du viaduc d’accès

Le viaduc d’accès au pont est fondé sur 240 pieux en béton armé d’une longueur de 21 mètres chacun.

20 à 32 pieux sont utilisés pour chaque pile. Ils sont coiffés d’une semelle de béton armé de 2m d’épaisseur sur laquelle sont construites les piles du viaduc.