Viaduc d’accès

Les viaducs permettent l’accès à l’ouvrage depuis chaque rive.

Les tabliers de viaducs sont construits par poussage à partir de l’extrémité du pont. Ils sont construits par tronçon de 7,25 mètres (voussoir), coulés à terre et poussés pour aller prendre leur position définitive. Cette technique originale a le grand avantage de permettre la fabrication des tronçons à terre dans de bonnes conditions, répétitives et donc peu aléatoires. Le poussage s’effectue après le coulage d’un tronçon, centimètre par centimètre, et à la fin, c’est l’ensemble du tablier qui est ainsi poussé pour prendre sa place définitive et s’appuyant sur les piles du viaduc. Cette manœuvre est réalisée grâce à des verrins verticaux et horizontaux actionnés par ordinateurs.

Piles viaducs

Les piles soutiennent la chaussée du viaduc d’accès.

  • Piles en rive gauche : 11
  • Piles en rive droite : 15
  • Béton : 9 460 m3
  • Armatures d'acier : 1 160 t
  • Hauteur plus petite pile : 7,31 m
  • Hauteur plus grande pile : 43,89 m
  • Hauteur d'une levée : 3,40 m
  • Distance entre les piles : 43,50 m

Viaducs poussés

Rive Nord :
650 m
26000 tonnes
Pente 6%

Rive Sud :
460 m
18500 tonnes
Pente 6%
Effort de poussage maximum 130 tonnes

Voussoir

Construction sur l’aide de fabrication. Assemblage et poussage grâce à une technique nécessitant 70 verrins de 500 tonnes, 19 centrales hydrauliques et 38 appuis à rouleaux.